Copyright © 2022 Laurent Spadotto. Tous droits réservés.
logo

Série Fade (sélection)

Description

Pour moi, la photo est un miroir ou une fenêtre, souvent les deux.
Ce projet cathartique s’est imposé en 2020, pendant la pandémie et les confinements.

La série ‘Fade’ se déroule en hiver, à Bordeaux. Le pont de pierre de la ville est au centre de ce voyage intime. Le pont, symbole des âmes tourmentées confrontées à une décision : faire le grand saut ou bien trouver le courage pour le franchir et sortir du brouillard. Pour se sentir à nouveau exister. Libre. Vivant.

J’ai vécu cette expérience comme un périple initiatique, une errance solitaire dans le silence de la ville que l’on distingue à peine, reflet de ma peur de devenir invisible, prêt à disparaître dans la brume du matin.

‘Fade’ est l’expression d’une démarche profondément intime et sincère, un voyage introspectif sur les difficultés à (re)trouver du sens à la vie, la confiance en soi et l’énergie pour continuer à vivre en harmonie avec ses envies.

Je peux le dire et l’écrire : L’acte photographique et la mise en image de mes émotions lors de ces longues heures de marche dans le froid m’ont littéralement sauvé la vie. J’ai franchi le pont, puis tel le Génie de la Liberté au sommet de la colonne du monument aux Girondins, j’ai brandi la Palme de la Victoire et brisé mes chaînes.

La décision était prise : La photographie m’avait donné à nouveau l’envie de m’exprimer à l’aube de mes 50 ans (2022). J’ai donc décidé de devenir auteur photographe professionnel.

Cette série peut être considérée comme un ensemble de photogrammes (la plus petite unité de temps d’un film). Un puzzle de sentiments et de réflexions que je souhaite partager pour encourager l’interprétation de chacun, selon sa personnalité, ses émotions et son histoire.